Généalogie des Verdelhan

L’Armorial Général de France (d’Hozier)

« TODO ».

Auteurs : Louis-Pierre d’Hozier et Antoine-Marie d’Hozier de Sérigny

Edition originale : 1738-1768 - 6 registres divisés en 10 volumes.

Les Verdelhan dans cet ouvrage

Les Verdelhan sont présents dans le 9ième volume (Registre V, Paris, 1764) de l’Armorial Général de France.

Pages 1123 à 1142.

Retranscription

FIXME Retranscription à compléter.

Seigneurs de Merveillac, de Sarremejane, des Molles, de so Germainde Calberte, de la Garde, de la Bessède, du Poujol, des Fourniels & c. [merged small][ocr errors][ocr errors]

en deux branches, celles des Seigneurs des Molles & des Seigneurs des Fourniels, issues toutes les deux incontestablement de la même tige que les Seigneurs de Merveillac éteints depuis environ un siécle, & par lesquels on commencera cet article. [ocr errors]

P1E R R E Verdelhan (Petrus Verdelhani) Seigneur de Merveillac du chef de sa 2de femme, demeuroit au lieu de Coudoulous, Paroisse de St Jean de Chambon de Dese, & étoit marié avec Agnès DE CoUDoULoUs le 21 Juin (b) 1376 date d’un hommage noble qu’il rendit à noble & discret homme Raimond d’Aulanhet (de Aulanheto) Damoiseau, comme chargé de procuration de magnifique &égrege homme M” Angli Grimoard fils de M” Guillaume Grimoard Chevalier, Sg de Grisac, de Bellegarde & de la Baronie de Verfeüil, savoir de plusieurs biens qu’il tenoit dudit Seigneur de Grisac, en fieffranc et honoré, consistans dans des censives à prendre sur des terres que feu Pierre Verdelhan, du lieu de Maimin, Paroisse de So Maurice de Vantalon , tenoit de lui dans ledit Mas de Maimin & sur d’autres terres que possédoit Agnès Verdelhan (Verdel

(a) Ce nom est écrit dans les titres de diverses manieres : on y lit Verdeilhan, de Verdeilhan, Verdeillan, de Verdeillan, Verdelhain, de Verdelhan, Verdelhian, de Verdelhian, Verdelian, Verdelihan, Verdellan & Verdilhan; mais plus communément & presque toujours Verdelhan; aussi les deux branches s’accordent-elles pour l’ortographier ainsi.

(b) Expédition délivrée au mois de Janvier 1761 par Charles de la Morte Notaire Royal Gradué, Juge du Marquisat de Montclard, sur la minute qui se trouve au fol. 158 d’un Régistre contenant les minutes de reconnoissances & d’hommages rendus à noble Reymond de Laulanhet Lieutenant & Procureur fondé de magnifique seigneur Anglic de Grimoard, & Juge des Châteaux de Grisac, de Bellegarde & de Verfeüil, pardevant M Pierre Chantegril (de Chantagrellis ) Notaire, lequel Régistre lui avoit été exhibé & avoit étéensuite retiré par Me Henry de Leiris S de Runes, Avocat au Parlement, Juge de la Baronie de Verfeüil à Chamborigaud : cette Expédition légalisée le 3 Janvier de cette année. [graphic] [graphic]

A [ocr errors]

hana ) femme de Bernard Crespin alias Costeplane. Cet acte passé au lieu de Coudoulous dans la maison ( in hospicio) de ladite Agnès de Coudoulous;ilfut marié en 2o nôces avec (a)Tiburge (b) D’EspiNAssoN (c) fille de noble (d) Pierre d’Espinasson Damoiseau (e),Seigneur de Merveillac (f);&d’Hermende D’ANDUZE dite DE MERvEILLAc (g), qui étoit fille d’un Guillaume d’Anduze dit de Merveillac (h) vivant le 7 Février (i) 13 1o , & du chefduquel Pierre d’Espinasson avoit eu cette terre : Pierre Verdelhan eut de cette 2de alliance les deux enfans qui suivent.

  1. PIERRE Verdelhan continue labranche aînée.

  2. ETIENNE Verdelhan a formé la branche des Seigneurs de Sarremejane. [ocr errors] [ocr errors]

si ce fut lui ou Pierre Verdelhan son pere qui demeurant au lieu de Merveillac dans la Paroisse de St Privat de Vallelongue au Diocèse de Mende, reçut un acte de reconnoissance de Raymond de Legal ( de Equali ) le 17 Octobre (l) 14o9 , savoir de plusieurs cens que celui-ci tenoit de lui en fieffrancet honoré,à cause de certaine acquisition que ledit Pierre Verdelhan avoit faite de noble Fons de la Garde (de Garda)Damoiseau; mais il est très-certain que c’estluique regarde un hommage noble qu’il rendit le 24 May (m) 1435 à magnifique & puissant [ocr errors]

homme Grimoard Grimoard Damoiseau, Seigneur des Châteaux de Grisac, de Bellegarde & de la Baronnie de Verseuil,pour ce qu’il tenoit dudit Seigneur en fieffranc et honoré, consistant entr’autres choses dans sa seigneurie située au Mas de Merveillac , & confrontant les terres d’Etienne Verdelhan son frere ; il est nommé dans cet acte Petrus Verdelhani filius Petri Verdelhani : on letrouve encore qualifié noble & discret homme (nobili et discreto viro ) dans un hommage que lui rendit le 1 1 Septembre (n) 1445 le nommé Guillaume Sabi, de ladite Paroisse, pour des terres qu’il tenoit sous sa directe seigneurie s il fut pere de Pierre Verdelhan qui suit.

(a) Prouvé 1° par un acte du 14 Mars 1443 produit par expédition délivrée vers l’an 146o à enjuger par le caractére de l’écriture. 2° par un acte du 1 1 Janvier 1 578 produit par expédition délivrée en 16o3. 3° Par un acte original du 25 Juin de la même année. 4° Par un autie acte original du 18 Novembre 158o.5°Par deux autres actes des 22 & 23 Décembre 1581 produits par expédition délivrée en 16o3. 6” Par unautre acte du 12 Juillet 1586 produit dans la même forme que le précédent, & 7° enfin par l’hommage de 1667 cité à l’article de Jean Verdelhanauteur du 8 degré de la branche aînée. (b) Ce nom de baptême est écrit de diverses manieres dans les titres : on y lit Thibor, Thibous, Tibor & Tiburges. (c ) Ce nom est aussi écrit quelquefois dans les titres Despinasson & de Spinasson. (d) On lui trouve cette qualité de noble 1° dans un acte du 11 Janvier 1578 produit par expédition déliyrée en 16o3, & 2° dans un acte original du 25 Juin suivant. (e) Il est ainsi qualifié dans l’hommage de 1667 rapporté sur le degré de Jean Verdelhan auteur du VIII. degré de la branche aînée. (f) On le trouve ainsi qualifié dans un acte du 11 Janvier 1578 produit par expédition délivrée en 16o3. (g) (h) (i) Prouvé par un aéte du 12 Juillet 1586 produit parexpédition délivrée en 1 6o3. - (k-) Expédition délivrée vers l’an 146o, à en juger par le caractére de l’écriture. · (l) Copie collationnée vers l’an 1583 par M° Jean Gassendon Noraire Royal, sur la notte originale étant alors au pouvoir de noble Pierre de Calvet S de Fontanilles & de Moyrieres. ( m ) Copie collationnée le 8 Janvier 1761 par Joseph Jaussaud Gradué èz Droits, Notaire Royal du lieu de Pierremolle & Lieutenant de Juge du Marquisat de Portes, sur l’expédition en forme qui étoit au fol. 191 d’un papier terrier d’hommages, contenant des aveux & dénombremens, & des reconnoissances féodales ou déclarations consenties en faveur de puissant seigneur Grimoard Grimoard Seigneur de Grisac, de Bellegarde & de la Baronie de Verfeüil, pardevant M Pierre Thome Notaire, dont les nottes avoientpassées ensuite à AEgidii Notaire Royal, lequel terrier lui avoit été exhibé par M Henry de Leiris S de Runes,Avocat au Parlement, Juge de la Baroniede Verfeüil à Chamborigaud , cette copie légalisée le même jour. (n) Original.

V E R D E L H A N. 3 [ocr errors][ocr errors][ocr errors]

PIERRE Verdelhan Seigneur de Merveillac, est qualifié Damoiseau dans un hommage qu’il rendit le 1o Mars (a) 1448 à haut & puissant homme Messire Antoine Grimoard Seigneur des Châteaux de Grisac, de Bellegarde & de la Baronie de Verfeüil ; à moins que cet acte ne regarde Pierre Verdelhan son pere; il paroît aussi avec la qualité de noble & discret homme ( mobili et discreto viro ) dans un autre acte du 14 Mars (b ) 1443 où il est nommé avec son pere qui y a la même qualité, & il est vraisemblable que c’est à lui sous le nom de noble Pierre Verdelhan, du lieu de Merveillac ( nobili Petro Verdelhani, mansi de Marvelhaco ) que le nommé Pierre de ou du Solier ( de Solerio ) de la Paroisse de St Privat de Vallelongue, fit une vente le 25 Avril (c) 1467, pour laquelle ledit Pierre Verdelhan lui fit une obligation de la somme de 12 livres tournois par acte du même jour (d) dans lequel il est qualifié ( nobilis vir Petrus Verdelhani ) qualité qu’on lui trouve encore dans une ordonnance rendue le 27 Avril (e) suivant par noble homme Raymond de Ladilhe Bailly de Grisac, par laquelle ce juge enjoignità Antoine Pin de faire hommage auditnoble Pierre Verdelhan,des terres qu’iltenoit de lui.Seroit-ce encore lui qui sous le nom de noble Pierre Verdelhan ( nobilem Petrum Verdelhani ) fit un compromis le 23 Août (f) 1467 avec Jean Fournier (Forneri) au sujet de quelques censives qu’il prétendoit que celui-ci lui devoit pour des terres qu’il tenoit sous sa directe seigneurie par lui acquise par ses antecesseurs de noble Pierre Bernard; cependant l’on présume que son pere pouvoit encore vivre alors , celui-ci étant nommé dans un acte du 5 Juillet (g) 1468 Pierre Verdelhan le jeune,du Mas de Merveillac, ce qui feroit croire qu’effectivement il étoit encore vivant;à moins que ce Pierre Verdelhan le jeune ne fut un autre enfant de Pierre Verdelhan auteur du II. dégré : l’un de ces deux Pierre Verdelhan pere ou fils paroît encore avec la qualité de noble dans un acte du 4 Septembre (h) 1469 & avec celle de noble homme dans un autre acte du 14 Novembre (i) suivant. Pierre Verdelhan auteur de ce 3°. dégré mourut avant le 29 Mars (k) 1 5o8 : on n’a point eu connoissance de l’alliance qu’il fit ; mais il est prouvé qu’il eut un fils nommé Jaques Verdelhan dont on va parler. [ocr errors]

JAQUE s VerdelhanSeigneur de Merveillac, est nommé dans deux hommages que lui rendirent le 29 Mars (l) 15o8 les nommés Jean Coste & Privat François habitans de la Paroisse de St Julien des Points au Diocese de Mende, pour les biens qu’ils tenoient sous sa directe seigneurie; & il est dit dans ces deux actes fils de Pierre Verdelhan ( filio Petri Verdelhani ) , ainsi que dans un autre hommage du 5 Avril (m) suivant que lui rendit Jean Pelegrin (Peligrini) pour les biens qu’il possédoit sous sa direéte seigneurie, & entr’autres de partie

(a) Voyez l’hommage de 1667 rapporté à l’article de Jean Verdelhan auteur du VIIIe degré de labranche aînée. (b) Expédition délivrée vers l’an 146o, à en juger par le caractérede l’écriture. (c)(d) (e) Original, (f) (g) (h) (i) Minute originale.

(k) (l) (m) Copie collationnée le7Février 1761 par Charles de la Morte Notaire Royal Gradué,Juge du Marquisat de Montclard, sur l’original reçu par Jean de Autun (de Autumpno) Notaire Royal de Champclos (de Campo clauso) qui lui avoit été exhibé & avoit été ensuite retiré par M° Henry de Leiris S de Runes, Avocat au Parlement, Juge de la Baronie de Verfeüil à Chamborigaud, qui l’avoit à l’occasion de la renovation du Hapier terrier du Marquisat de Portes appartenant à S. A. S. Mg le Prince de Conty, auquel appartenoit ledit original. Cette copie légalisée le même jour. [graphic][graphic][graphic][graphic] [ocr errors]

d’une piéce de terre, dont l’autre partie étoit tenue par le Prieur de St Gilles de Portes suivant une convention faite le 19 Août 1457 entre Pierre Verdelhan ayeul dudit Jaques & vénerable & religieuse personne M. Pierre de Castanet Religieux au Monastere de Sauve & Prieur de ladite Eglise de St Gilles de Portes; il se dit encore fils de feu Pierre (Jacobus Verdelhani filius Petri condam mansi de Marvelhaco ) dans une reconnoissance qu’il fit à l’Abbé de Sendas le 26 Juillet (a) 1513 de plusieurs biens qu’il tenoit de ladite Abbaye de Sendras; il avoit épousé Jeanne ALEGRE qu’ilinstitua son héritiere universelle par le testament qu’il fit le 29 Novembre (b) 1564, par lequel il voulut être enterré au Cimetiere de So Privat de Vallelongue dans le tombeau de ses prédécesseurs, par cet acte il nomma dans l’ordre suivant tous les enfans qu’il eut de son mariage & substitua ses biens à Pierre Verdelhan son 3° fils ou bien à celuy qui seroit héritier ou héritiere de Marvelhac & les siens. - -

  1. JEAN Verdelhan vivoit encore alors sans alliance & dont on ignore la

destinée. 5. ANToINE Verdelhan continuë la descendance.

  1. PIERRE Verdelhan dont on ignore pareillement la destinée. 5. MADELÉNE Verdelhan.

  2. CATHERINE Verdelhan. Elles étoient mariées à ce qu’il paroît lors du 5. ANToiNETTE Verdelhan. ) testament de leur pere qui leur légua à cha5. ALYs Verdelhan. cune la somme de 5 sols outre leur dot. 5. FRANçoISE Verdelhan. [ocr errors]

Noble ANT o INE Verdelhan Ecuyer Sg de Merveillac, est nommé Anthoine de Marvelhac S dudit lieu , dans un mandement donné par le Sénéchal de Beaucaire & de Nismes le 29 Janvier (c) 1577 au 1er Sergent requis pour sur l’exposé que ledit Seigneur de Merveillac avoit fait qu’il avoit plusieurs emphitéotes & tenanciers tenans plusieurs piéces & propriétés mouvantes de sa directe & seigneurie qui refusoient de le reconnoître & de lui payer les lods, censives, arrérages & autres devoirs seigneuriaux, faire commandement auxdits emphitéotes de payer lesdites censives & devoirs seigneuriaux; ce fut apparem

(a) Voyez la notte k l m de la page précédente. (b) (c) Original.

Nota. Dans les titres produits par cette famille on trouve encore plusieurs personnages de ce nom, dont la filiation n’est pas justifiée : on va en faire mention ici par ordre de date. Jaques Verdelhan, dulieu & Paroisse de Frugieres, au Diocèse de Mende, vivoit le 15 Décembre (aa) 1435 & le#11 Février (bb) 1466. Brenguier Verdelhan, du Mas de Calberte, est nommé dans 2 actes des 15 Février (cc) 1465 & 4 Juillet (dd) 1466. Jaques Verdelhan, du Mas de Calberte, Paroisse de S. Germain de Calberte, vivoit le 3 Septembre (ee) 1465 Claude Verdelhan, du Mas de Calberte, vivoit le 4 Décembre (ff) 1469. Jaques Verdelhan, du Mas de Cecenados, Paroisse de So Frezal de Ventalon, vivoit le 7 Octobre (gg) 1466 Vincent Verdelhan, du Mas de Merveillac, vivoit le 8 Avril (hh) 1466 & est encore nommé comme vivant dans un autre acte du 11 May(ii) 1467. Vincent Verdelhan, Prêtre, de la Paroisse de S Privat de Vallelongue vivoit le 17 Mars(kk) 1468. Jaques Verdelhan, du Mas de Merveillac, Paroisse de S Privat de Vallelongue, est nommé comme vivantdans plusieurs actes des 8 & 28 Avril (ll) 1466 & 24 Juillet (mm) 1468; il paroît être le même qu’un Jaques Verdelhan vivant le 1 1 Septembre (nn) 1445, qu’un autre Jaques Verdelhan qui est dit habitant du lieu de St Privat de Vallelongue dans un autre aéte du 27 Juillet (oo) 1466, & enfin qu’un Jaques Verdelhan, du Mas de Merveillac, en présence duquel fut passé un acte du 27 May (pp) 1467. Daniel Verdelhan natif de S Privat vivoit le 28 Aoust (qq) 16o3 & le 2 Janvier (rr) 16o7. [ocr errors][ocr errors] [graphic] [ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors] [ocr errors]

V E R D E L H A N. 5

ment en conséquence qu’il reçut un hommage le 1 1 Janvier (a) 1578 de deux habitans de la Paroisse de SoPrivat de Vallelongue, pour plusieurs piéces de terres que ceux-ci possédoient sous sa directe seigneurie, juridiction moyenne et basse , mere mixte et impere ; il est dit dans cet acte successeur universel de feus Noble Pierre d’Espinasson et Pierre Verdelhan Seigneurs dudit Marveilhac (Merveillac ); le 25 Juin (b) suivant Jaques Pascal reçut un commandement pour payer audit Seigneur de Merveillac les censives annuelles & perpétuelles qu’il lui devoit pour les fiefs, terres & possessions qu’il tenoit de lui au lieu de Merveillac , & sous sa directe seigneurie et juridiction, ainsi que tout autre droit seigneurial qui lui appartenoit, comme il étoit porté par les anciennes reconnoissances faites par les prédécesseurs dudit Pascal aux prédécesseurs dud. de Mervelhac, savoir à Noble Pierre Despinasson ancetre dud. Sr de Merveillac le 2o Avril 1357 & le 3o Mars 1411 & à Pierre Verdelhan bisayeul dud. S de Merveillac le 25 Juillet 1425 (c), & à faute de ce, ledit Sergent saisit plusieurs piéces de terres les confrontans desquelles étoient entr’autres Pierre Verdelhan & Anthoine Verdelhan successeurs et biens tenant desd. Pierre Despinasson et Tiburgis sa fille et Pierre Verdelhan son mari & encore led. Pierre Verdelhan biens tenant de lad.Tiburgis Despinasson; il obtint le 18 Novembre (d) 158o une Sentence du Présidial de Nismes , par laquelle après avoir vû deux reconnoissances faites à Pierre d’Espinasson, du lieu de Merveillac le 2o Avril 1357 & le 3o Mars 141 1 , une autre reconnoissance faite à Pierre Verdelhan au nom de sa femme, dudit lieu de Merveillac le 25 Juillet 142o, & encore une autre reconnoissance faite par Dandon Pascal, à Jaques Verdelhan, dudit lieu de Merveillac le 7 Avril 1525, ladite Cour déclara ledit sieur de Merveillac Seigneur directe des piéces & propriétés désignées dans cette reconnoissance faite par ledit Dandon Pascal audit Jaques Verdelhan à l’occasion d’une piéce de terre qu’il avoit au Mas de Merveillac confrontant au couchant avec les terres de Vinsens Verdelhan , il transigea le 22 Décembre ( e ) 1581 avec Jaques & Robert Pascal pere & fils à l’occasion d’une surprise que Dandon Pascal leur pere avoit faite à Jaques Verdelhan son pere, en lui faisant passer instrument de réduction des censives qui avoient été payées par les prédécesseurs desdits Pascal , audit Jaques Verdelhan & à ses ancestres feu Pierre Despinasson et Pierre Verdelhan , en date du 7 Avril 1525 ; par cet acte lesdits Jaques & Robert Pascal convinrent de donner audit Seigneur de Merveillac une reconnoissance plus fidelle & entr’autres choses d’une piéce de terre confrontant avec les terres de Pierre Verdelhan qui appartenoient à Pierre Despinasson et Tibos sa fille , & étoient alors tenues

ar Anthoine Verdelhan, de Sarremejane , plus d’une autre piéce de terre confrontant celle de Pierre Verdelhan,dudit lieu de Merveillac, successeur en partie desdits d’Espinasson & Tibos sa fille, & alors possédée aussi en partie par autre Pierre Verdelhan; plus encore d’une autre piéce de terre confrontant celle de Verdelhan, de Sarremejane , successeur de feu Estienne Verdelhan et de Pierre Verdelhan; & enfin d’une autre piéce de terre assise comme les précédentesaudit lieu de Merveillac,confrontant les terres de Margueritte Verdelhanne,qui avoient appartenues

(a) Expédition délivrée le 18 Aoust 16o3 sur les nottes de feu M° Jaques Paulet Notaire Royal de So Privat de Vallelongue, par Jean Roviere Notaire Royal du Pont de Montverd, Garde alors de partie desditesnottes, Commissaire à cet effet deputé par authorité de la Cour du Sénéchal de Nismes pour la partie de M M° Jacob Verdelhan Docteur en Droits, Seigneur de Merveillac.

(b) Original. (c) Cet acte est daté du 25 Juillet 142o dans uneSentence du Présidial de Nismes du 18 Novembre 158o produite en original. (d) Original.

(e ) Voyez la notte a de cette page.

| audit Pierre ; par acte du lendemain 23 Décembre (a) de ladite année 1581, |§ en présence de Pierre Verdelhan, de Marvelhac , vraisemblablement son frere, Jaques & Jean Fages pere & fils, de ladite Paroisse de S Privat lui donne| rent, en sa qualité de Seigneur de Merveillac & comme successeur de feu Pierre [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors]

qualité de Seigneur de Merveillac & comme successeur de Guillaume d’Anduze ditde Marveillac, d’Hermende de Marveillac sa fille femme de Pierre d’Espinasson et de Tibos d’Espinasson leur fille femme de Pierre Verdelhan du lieu de Marveillac; ledit Antoine Verdelhan étoit déja Licentié en Droits lors du testament de son

contrat du 3o Juin (c) 1563 (d) avec Marguerite PEREDEs morte avant le 14 Août(e)1573, fille du S” Antoine Peredes,du lieu de So Etiennede Valfrancisque, étoit encore vivant le 8 Juin (f) 1599 , & mourut avant le 18 Août (g) 16o3.

Premier Lit.

  1. ANDRÉ Verdelhan va suivre. Second Lit.

  2. Noble JAcoB Verdelhan Ecuyer, Seigneur de Merveillac, vendit par acte du 8 Juin (h) 1599 à M° Jean du Puy Praticien du lieu de St Etienne de Valfrancisque, une censive que celui-ci lui payoit, & dans cet acte il est nommé Monsieur Maitre Jacob Verdeilhan Ecuier, Seigneur de Marveillac, fils émancipé de Monsieur Maitre Antoine Verdeilhan Licencié ès Droits,Juge en la Cour ordinaire de S Estienne de Valfrancesque ; fit faire un procèsverbal le 18 Août (i) 16o3 à l’occasion de plusieurs contrats concernant la seigneurie & jurisdiction de Merveillac que feu Monsr M. Anthoine Verdelhan son pere, ès Droicts Licencié, avoit passés, & dont ildesiroit avoir des extraits pour la conservation de sadite seigneurie de Merveillac, & à l’occasion de plusieurs procès qu’il avoit en la Sénéchaussée de

ès Droits, Seigneur de Marveillac : outre ces qualités, on lui trouve encore celle de Lieutenant en la Judicature Royalle d’Aiguesmortes dans une ratification qu’il fit le 2 Janvier (k) 16o7 d’une acquisition faite par M° Jean Roviere Notaire Royal de S Privat deVallelongue, de Privat

(a) Voyez la notte a de la page précédente.

(b) Expédition délivrée le 18 Aoust 16o3 sur les nottes de feu Me Pierre Bauzon Notaire Royalau Castanet,

r Jean Roviere Notaire Royal du Pont de Montverd, Commissaire départi par authorité de la Cour du Sénéchal de Nismes, pour la partie de M M°Jacob Verdelhan Docteur ès Droits, S de Merveillac, lesdites nottes

exhibées & retirées par Jean Paulet.

(c) Expédition délivrée le 26 Novembre 176o par Nicolas-Salomon Castanet Notaire Royal de S Etienne de Valfrancisque , sur l’original étant en son pouvoir, comme acquéreur & garde d’une partie des nottes de Nicolas Sabatier Notaire Royal de So Etienne qui avoit reçu l’acte; & légalisée le lendemain.

(d ) Un mémoire de famille porte que ce fut en secondes nôces qu’il l’épousa; & qu’il avoit eu déja de son

premier mariage un fils nommé André , & que du second naquirent Jacob & Pierre Verdelhan.

(e) (f) Expédition délivrée le 16 Janvier 1761 par le susdit Nicolas-Salomon Castanet, comme acquéreur des nottes de François Coste Notaire Royal qui avoit passé l’acte, & légalisée le même jour. (g)Original. (h) Voyez la note e fde cette page. (i) Original. (k) Copie valant original. [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors][ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors]

Roviere lui donna sa reconnoissance ; il épousa Demoiselle Susanne D’IsARN qui devint veuve avant le 21 Décembre (a) 163o, & mourut , avant le 26Janvier (b) 1658. - - 6. PIERRE Verdelhan Ecuyer,est ainsi qualifié dansune obligation de la somme de 18o écus qu’il fit le 28 May (c) 1593 à Pierre Bairau Ecuyer, de la Ville du Vigan, qui lui avoit vendu un cheval pour faire la guerre pour
le service du Roy , on le croit auteur de la branche des Seigneurs des

Molles rapportés ci-après page 12. [ocr errors]

, Noble ANDRÉ Verdelhan Seigneur de Merveillac, demeurant à St Maurice de Vantalon, Diocèse d’Usés , fit un accord le 21 Décembre (d) 163o avec

M°. Anthoine Larguier Bailly Régent au Comté du Roure, par lequel celui-ci lui promit de lui faire de nouvelles reconnoissances de toutes les piéces, ter-

res & propriétés qu’il possédoit, mouvantes de la directe et seigneurie dudit Seigneur de Merveillac , & s’engagea de plus de lui remettre toutes les sommes qui lui pouvoient être dues, tant par feu Mo. Jacob Verdeilhan Docteur ès Droits, Sr. de Marveilhac , que par feu Anthoine Verdeilhan son pere; ledit Sg de Merveillac est qualifié dans cet acte Noble André Verdeilhan Seigneur de Marveilhac ; un autre acte du 6 Janvier ( e ) 1643 lui donne pour fils [ocr errors]

· Noble A NT o1N E Verdelhan Seigneur de Merveillac, qui fit un accord ce même jour avec Noble Simon de Plantevid Sg de la Bastide & de la Baume, Docteur & Avocat en la Cour des Comptes, Aydes & Finances de Montpellier, à l’occasion d’une somme de 2oo liv. que celui-ci lui demandoit & qui [ocr errors] [ocr errors]

lui avoit été cédée le 4 Novembre précédent par Demoiselle Susanne d’Isarn veuve de Noble Jacob Verdelhan Sg de Merveillac : On le croit pere de [ocr errors]

Noble JEAN Verdelhan Seigneur de Merveillac, demeurant aussi à S”. Maurice de Vantalon , & lequel faisoit profession de la Religion prétendue réformée lors d’un hommage qu’il fit le 21 Septembre (f) 1667 à Très-Haut & TrèsPuissant Seigneur, MonseigneurScipion Grimoard-de Beauvoir Comte du Roure, Baron de Grisac , de Bellegarde, de Verfeuil &c. Savoir » de ce qu’il tenoit » de luy ainsy que ses prédecesseurs l’avoient tenu à fieffranc noble et honnoré » et sans aucun service, conformément à la reconnoissance. … faite par Pierre » Verdeilhan Damoiseau, de Marveilhac, Paroisse de Saint Privat de Vallongue, à » Haut et Puissant Homme Messire Anthoine Grimoard Seigneur des » Châteaux de Grisac, Bellegarde et Verfuel ( Verfeüil ) par acte reçu par

(a) (b) Original. ( c ) Expédition délivrée le 16 Janvier 1761 par Nicolas-Salomon Castanet Notaire Royal de St Etienne de Valfrancisque, sur l’original qui étoit en son pouvoir comme acquéreur de partie des

nottes de Pierre de la Pierre Notaire Royal qui avoit reçu l’acte; & légalisée le même jour. (d) Original. (e) Expédition délivrée le , 6 Janvier 1761 par ledit Castanet Notaire, comme acquereur des nottes de Marc de la Pierre qui avoit reçu l’acte; & légalisée le même jour. (f) Original. -

|» Mo. Barthellemi Martin Notaire le 1”. Mars 1448, lesdites reconoissance et » hommage dépendants d’autres cy-devant rendus par Pierre Verdeilhanfils d’autre » Pierre, dudit Marveilhac,à Puissant Homme Grimoard GrimoardSeigneurdudit » Grizac, Bellegarde et Verfuel ( Verfeüil ) le 24 May 1435, par acte reçu » par M°. Pierre Thome et d’autres auparavant rendues par Pierre Despinasson » Damoiseau, dudit Marveilhac, à Haut et Puissant Homme Messire Anglide » Grimoard Seigneur desdits Grizac, Bellegarde et Verfuel (Verfeüil)le 29 » Avril 1376, paracte reçu par Me. Pierre Chantagrel Notaire, et d’autre aussi » rendue le même jour par Ermesende fille de feu Etienne de Marveilhac audit Seigneur devant le même Notaire, le tout consistant entre autres choses en un domaine assis au lieu de Marveilhac , confrontant avec les hoirs et biens tenants d’Estienne Verdeilhan , en plusieurs cens et rentes sur plusieurs habitans de la parroisse et mandement de Bellegarde et dans les directes et sei» gneuries , lods , ventes, prélations , avantages et juridictions qu’il avoit dans ses fiefs et possessions «. Il étoit encore vivant le 18 Novembre (a) 1672 , & eut de son mariage avec Jeanne DE LAURENS 9. MARGUERITE Verdelhan femme du S’.VELAY-DE RAcoULEs. [ocr errors][ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors]

E TIENNE Verdelhan Seigneur de Sarremejane, Parroisse de St. Privat de Vallelongue au Diocèse de Mende, eut cette terre du chef de Tiburge d’Espinasson sa mere ; il étoit marié avec Agnès DE CoUDoULoUs (b) dès le 16 Février (c) 1434 datte d’un hommage qu’elle rendit à Magnifique & Puissant Homme Grimoard Grimoard Damoiseau, Seigneur de Grisac , de Bellegarde & de la Baronie de Verfeüil, pour plusieurs cens qu’elle tenoit de lui en fieffranc et honoré & spéciallement de 2 sols tournois de cens qu’elle percevoit avec Etienne Verdelhan son mari & Pierre Verdelhan , de Merveillac, son frere , sur ce qui étoit tenu d’eux dans le Mas de Fontmarin, pour lesquels ledit Etienne Verdelhan en fit un nouvel hommage noble le 25 May ( d ) 1435 audit | Seigneur Grimoard ; il transigea le 14 Mars (e) 1443 avec Nobles & Discrets Hommes ( nobiles et discretos viros ) Pierre & Pierre Verdelhan pere & fils, dudit lieu de Merveillac , par laquelle sur ce que ceux-ci disoient que le Masblanc ( Mansum blanchi) situé audit lieu de Merveillac, autrefois acquis par Pierre Verdelhan pere desdits Pierre & Etienne leur appartenoit en vertu d’une donation précédemment faite par ledit feu Pierre pere desdits freres, comme aussi [ocr errors] [ocr errors] [graphic] [graphic] [merged small][ocr errors][ocr errors] [ocr errors][merged small][ocr errors]

que le lieu de Sarremejane & les autres biens que ledit Etienne tenoit de

fibos de Spinasson mere desdits freres, appartenoit auxdits pere & fils, en vertu de la donation que ladite Tibos avoit faite de tous ses biens, à quoi ledit Etienne repondoit que ledit Mas blanc lui appartenoit par donation à lui faite par ledit seigneur son pere (per diétum dominum patrem suum ) ratifiée par ledit, Pierre son # , & enfin que la moitié des cens acquis par ledit feu Pierre leur pere, lui appartenoit en vertu de son testament; pour terminer tous dif-

férens, les parties conviennent que ledit Mas appellé le Mas blanc situé à Mer-

veillac appartiendroit à l’avenir audit Etienne , sauf la, directe seigneurie qui, demeureroit auxdits Pierre pere & fils, avec ce qui étoit contenu dans une do- nation faite par ledit feu Pierre & Tibos son épouse, audit Pierre leur fils ;. & que les cens que percevoit ledit Etienne au nom de ses enfans sur le Mas de Fontmarin appartiendroit auxdits Pierre pere & fils, sauf audit Etienne la directe . seigneurie. Cet acte passé à Sarremejane en présence de Jaques Verdelhan & autres ; outre que cet acte établit 3 filiations pour la branche des Seigneurs de Merveillac , il prouve de plus 1°. qu’Etienne dont il est ici question pos- sédoit la Seigneurie de Sarremejane du chef de Tiburge d’Espinasson sa mere, & 2°. qu’il avoit alors plusieurs enfans ; ledit Seigneur de Sarremejane reçut . par acte du 29 Janvier (a) 1454 , passé en présence de Pierre Verdelhan vraisemblablement son frere, & par autres actes du mois de Févrieri(b) de la même année & du 1o (c) des mêmes mois & an, les hommages de Raymont Nogaret (Noguareti) du lieu de Nogaret , François Philipes, du lieu de Cha- banes & Jean Nogaret du lieu de Rodilhaire (de Rodilharia ) savoir de plu- sieurs biens qu’ils tenoient de lui en emphitéose sous sa directe seigneurie à lui advenue de ses antécesseurs ; l’acte de 1443 cité ci-dessus, prouve qu’il avoit eu plusieurs enfans ; mais on n’a pu recouvrer aucun acte qui les désigne tous. .

  1. ETIEN NE Verdelhan demeurant à Sarremejane est le seul que l’on connoisse des enfans d’Etienne Verdelhan dont on vient de parler ; il est qualifié neveu de Pierre Verdelhan,du Mas de Merveillac, auteur du II° degré, dans une obligation qu’il fit avec lui le 23 Novembre (d) 1464 , tant en leurs noms que comme procureurs de la terre de Grisac, à Religieux Homme M’. Pierre Pelet Prieur de St Privat de Vallelongue, savoir de 5 écus d’or qu’il leur avoit prêtés pour la défense des libertés & franchises de la terre de Grisac, à cause des finances des fiefs & arriere- fiefs imposés par les nobles sur les nobles.
  2. GUILLAUME Verdelhan Clerc du Mas de Sarremejane nommé ainsi dans un acte auquel il fut présent le 8 Juin ( e ) 1467, paroît être encore l’un des enfans d’Etienne Verdelhan auteur de la branche des Seigneurs de Sarremejane. [ocr errors]

P1E R R E Verdelhan Seigneur de Sarremejane n’est dit dans aucun aéte fils d’Etienne ; mais joint au rapport des tems la possession de la même terre qu’il ne put avoir que par succession, on a cru devoir le placer ici au 3° degré comme [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors]

A- -=s étant vraisemblablement l’un des enfans du Seigneur de Sarremejane auteur dullo degré;ilest nommé dans deuxactes passés en sa présence le 24 Janvier (a)1466& le 7 Juin (b) 1467 ; il ratifia par acte du 18 Octobre (c) 1468 un échange de quelques terres qui étoient sous sa directe , & par autre acte du 1o Septembre (d) 147r , il ratifia encore un échange fait entre Noble Antoine de Autun (de Autumpno ) du lieu de Champclos, Paroisse de So Cécille d’Andorge & Raymond Chabrier (Chabrerii) du Mas de Vilaret, de ladite Paroisse, lequel fit reconnoissance par ce même acte audit Pierre Verdelhan, d’une piece de terre située en ladite Paroisse , qu’il avoit eue par ledit échange & qui étoit | sous sa directe et seigneurie : Seroit-ce l’un de ses fils nommé VINCENT Verdelhan, du Mas de Sarremejane, dans un hommage qu’il rendit le 26 Juillet (e) 1513 à l’Abbé de Sendras, pour plusieurs biens qu’iltenoit sous la directe seigneurie de ladite Abbaye. [ocr errors]

Noble ANToiNE Verdelhan Seigneur de Sarremejane & de Fabregues, qui suivant la combinaison d’années pour chaque degré, devoit être arriere-petitfils d’Etienne Verdelhan auteur de la branche des Seigneurs de Sarremejane, possédoit deja cette terre de Sarremejane lors d’une ratification qu’il fit le 22 Mars (f) 1575 d’un échange que Jean Fages, de la Paroisse de So Privat de Vallelongue avoit fait avec Mo. Anthoine Verdelhan Licencié, Sr. de Marveilhac, de § terres tenues dudit Seigneur de Sarremejane auquel ledit Jean Fages donna le même jour une reconnoissance desdites terres mouvantes de la directe seigneurie et juridiction dudit Sarremejane , & d’une reconnoissance que lui fit encore le 24 du même mois (g) Pierre Hugon, de ladite Paroisse de St. Privat, d’une piece de terre qu’il possédoit en ladite Paroisse sous la directe et juridiction moienne et basse dudit Seigneur de Sarremejane, en présence de Mo. Anthoine Verdelhan Sr. de Marveilhac , le 1”. acte où l’on trouve qu’il possédoit la terre de Fabregues est une reconnoissance donnée le 26 Juin (h) 1578 à Noble Anthoine Verdelhan ès droits Licencié,Seigneur de Marveilhac, biens tenant et successeur de Noble Pierre Bernard, du lieu de S. Christol, par Jaques Malplach,de ladite Paroisse de S. Privat, savoir de plusieurs piéces de terre étant sous sa directe, moienne, basse, avantage, seigneurie et prélation ; il prenoit encore la qualité

de Seigneur de Fabregues lorsqu’il épousà par contrat du 4 Septembre (i)

(a) (b)(c) Minute originale.

(d ) Copie collationnée le 7 Février 1761 par Charles de la Morte Notaire Royal Gradué, Juge du Marquisit de Montclard,sur l’original reçu par Jean Mercier (Mercerii) Notaire lequel lui avoit été exhibé & avoit été ensuite retiré par M°. Henry † Leiris Sr. de Runes,Avocat au Parlement, Jugede la Baronie deVerfeüilà Chamborigaud,

ui l’avoit à l’occasion de la renovation du papier terrier de Dame Madelene de Cabanis veuve de Mr. de Marane,

dela Ville d’Alais, à laquelle appartenoit ledit original; & légalisée le même jour.

(e) Copie collationnée le7 Février 1761 par Charles de la Morte Notaire RoyalGradué,Juge du Marquisit de Montclard, sur la minute quiétoit aufol. 49 d’un protocolle de Mo. Jean de Autun(de Autumpno) Notaire lequel lui avoit été exhibé & avoit été ensuite retiré par Mo. Henry de Leiris Sr. de Runes,Avocat au Parlement,Juge dela Baronie deVerfeüil à Chamborigaud, quil’avoitàl’occasion de la renovation du papier terrier du Marquisatde Portes appartenant à S.A.S. Mgr le Prince de Conty auquel appartenoit led. protocolle; & légalisée le même jour. .

(f) (g) Expédition délivrée peu de tems après l’acte, par Jean Roviere Notaire Royal comme garde departie des notes de feu M°. Guillaume Bresson Notaire qui avoit reçu l’acte.

( h) Expédition délivrée le 18 Août 16o3 sur les nottes de feu Mo. Jaques Paulet Notaire Royal de St, Privat de Vallelongue, par Jean Roviere Notaire Royal du Pont de Montverd, garde alors de partie desdites notes, Commissaire à cet effet député par autorité de la Cour du Sénéchal de Nismes, pour la partie de Mr. Mo.J acob Verdelhan Docteur ès Droits, Seigneur de Merveillac.

(i) Copie collationnée le 21 Janvier 168o par Guillaume Rochete Notaire Royal, sur une expédition délivrée par Jean Poitevinfilsde feu M° Pierre Poitevin Notaire Royal de Chamborigaud, qui avoit passé l’acte; ledit Jean garde des notes de sondit pere & subrogé à l’expéditiond’icelles; ladite expédition representée & retiréepar Me. Pierre Montet qui l’avoit en sa possession.

#-#- -E-Easo A2REssa

=l [ocr errors][merged small][ocr errors] [ocr errors]

suivant Marguerite DURANT veuve en 2de*. nôces de Claude D’ALEGRE dit VIELvIER , & en 1eres. nôces de Noble Guillaume DE BUDos; par cet acte ilparoît que ledit Antoine Verdelhan avoit été marié en 1eres nôces ; car il déclare qu’il avoit alors un fils naturel & légitime appellé Daniel Verdelhan ; Marguerite Durant de son côté dit qu’elle avoit eue de son 1er mariage une fille

nommée Demoiselle Madeléne DE BUDos ; & ils promettent réciproquement

de les marier ensemble & d’accomplir ce mariage en faveur duquel Haut & Puissant Seigneur Messire Jaques de Budos Baron & depuis Vicomte de Portes, Baron de Teyrargues, Chevalier de l’Ordre du Roy , Gentilhomme ordinaire de sa Chambre & Lieutenant de cent hommes d’armes de ses Ordonnances, constitue en dot à ladite Demoiselle Madeléne de Budos sa niéce, pour tous droits paternels, la somme de 266 écus & deux tiers d’écus d’or ; & ledit Antoine Verdelhan donne audit Daniel son fils la moitié de tous ses biens , se réservant l’autre moitié pour légitimer ses autres enfans nés et à naitre, & de plus tous les droits seigneuriaux qui étoient dus au Seigneur Baron du Roure

& de Grisac duquel il tenoit en juridiction et directe. [ocr errors]

DANIE L Verdelhan Ecuyer, Seigneur de Fabregues ( l’un des enfans du 1er lit d’Antoine Verdelhan dont on vient de parler ) demeuroit au lieu de Sarremejane, & reconnut conjointement avec son pere comme successeurs de feu Estienne Verdelhan ( auteur de cette branche des Seigneurs de Sarremejane ) par acte du 27 Mars (a) 1584, tenir à fieffranc et honnorable de Haut & Puissant Seigneur Noble Antoine de Grimoard Ecuyer, Seigneur & Baron de Grisac, de Bellegarde &c, plusieurs piéces de terre dont une confrontoit avec Pierre Verdelhan, & aussi plusieurs censives, ainsi que la jurisdiction qu’ils avoient dans leurs fiefs & possessions ; Daniel Verdelhan fit encore hommage comme successeur et biens tenant d’Estienne Verdelhan, tant en son nom que comme fils & donataire de son pere le 18 Septembre (b) 159o à Haut & Puissant Seigneur Messire Jaques de Budos Vicomte de Portes , Chevalier de l’Ordre du Roy, savoir d’un sol de censives avec droit de directe prélation qu’il avoit à prendre annuellement sur certains habitans du Mas du Terondel & de Leirolle pour les fiefs mouvans de sa directe, avec la seigneurie qu’il disoit avoir sur lesdits fiefs, le tout assis dans la Paroisse de So Frezal de Ventalon, suivant les hommages faits par ses prédécesseurs, aux prédécesseurs dudit Seigneur de Portes; on a vû à l’article de son pere qu’en 1578 il étoit sur le point d’épouser Demoiselle Madeléne DE BUDos fille de Noble Guillaume de Budos & de Marguerite DURANT sa belle-mere; mais on ne sait si ce mariage eut lieu.

(a) Expédition de l’écriture du tems & valant original.

(b) Expédition délivrée par Charles de la Morte Notaire Royal Gradué, Juge du Marquisat de Montclard, le 3 Janvier 1761, sur la minute qui étoit dans un Régistre d’actes de foy & hommages contenant aveux & dénombremens rendus à Mo Jaques de Budos Vicomte de Portes, & à Dame Catherine de Clermont sa veuve, devant Ms Maurice Boyer Notaire; ledit Régistre exhibé & retiré par M Henry de Leiris S de Runes,Avocat au Parlement, Juge de la Baronie de Verfeüil, qui l’avoit à l’occasion de la renovation du papier terrier du Marquisat de Portes dont il étoit chargé de la part de S. A. S. Mg le Prince de Conty auquel ce Régistre appartenoit; & légalisée le même jour. [ocr errors] [ocr errors] [graphic] [ocr errors]

P IERRE Verdelhan habitant au lieu de Thonas, Paroisse de So Germain de Calberte au Diocèse de Mende, doit être l’un des fils d’Antoine Verdelhan Seigneur de Merveillac, auteur du V. dégré de la 1ere branche ; on en tire la preuve de ce que la qualité de Seigneur de Merveillac est donnée en 1621, comme on le verra plus bas, à Antoine Verdelhan son filsaîné qui ne pouvoit la prendre qu’à titre de succession ; on croit donc devoir en conclure que Pierre Verdelhan nommé dans le contrat de mariage de Daniel Verdelhan son fils en 16o8 est le même que Pierre Verdelhan 2d. fils d’Antoine Verdelhan Seigneur de Merveillac, auteur du V dégré de labranche aînée & de Marguerite Peredes. 7. Noble ANToINE Verdelhan Seigneur de Merveillac paroît sous ces qualités dans le contrat de mariage de Daniel Verdelhan son frere puiné, auquel il fut présent, & qui prouve de plus qu’il avoit alors un fils appellé le ieur de Merveillac. 7. DANIEL Verdelhan va suivre. [ocr errors]

DANIEL Verdelhan Ecuyer , Seigneur de Thonas & de la Bessede &c. fit son testament le 1er Juin (a) 1621 (b) par lequel il voulut être enterré au cimetiere de l’Eglise chrétienne et réformée du lieu où il décéderoit & institua son héritiére universelle Demoiselle Jeanne Planque sa femme , à la charge de remettre son héritage à Noble Pierre Verdelhan Sr. des Molles son fils lorsqu’ilauroit atteint l’âge de 25 ans, pourvu qu’il n’eût eommis aucun crime emportant confiscation ou dérogeance; il veut deplus qu’elle fasse faire inventaire de ses meubles par un notaire royal sans autres officiers, en la présence & assistance de Noble Antoine Verdelhan Seigneur de Merveillac son frere ainé, & dans le cas où il seroit décédé avant le testateur, il entendoit que ledit inventaire fut fait en la présence du Sr. de Merveilhac fils de son frere, & du S. Verdilhan des Fourniels son cousin germain, voulant de plus qu’elle put vendre de ses biens pour le payement des legs faits à ses enfans, pourvu qu’elle ne vendit ni n’aliénat rien du Mas de la Combe ni du fief de la Bessede , depuis il fit encore deux codicilles, le 1er en datte du 15 Juin (c) 1629 , & le 2d datté du 28 Août (d) 1636 (e) par lequel il autorisa sa femme à vendre le Mas de Maxel, & il mourut le 1er Septembre (f) suivant dans la Ville de Toulouze où il étoit alors à l’occasion d’un procès qu’il avoit ; dans son contrat de mariage qui avoit été accordé le dernier Avril (g ) 16o8 avec Jeanne PLANQUE fille d’Etienne [ocr errors]

Planque, du lieu de Thonas, & de Jeanne SoULIERRE sa veuve; dans cet acte il est qualifié Mre Daniel Verdelihan fils de feu Pierre Verdelihan habitant au lieu de Tounas, Parroisse de Saint Germain de Calberte, au Diocèse de Mende, & il y est dit que ce mariage devoit être célébré en l’Eglise prétendue réformée; les enfans qui en naquirent furent * • * PIERRE Verdelhan ci-après. - - DANIEL Verdelhan, nés depuis le testament de leur pere, & avant le JAQUEs Verdelhan , | 1o codicille qu’il fit par lequel il leur légua la JEAN-JAQUEs Verdelhan, )somme de 1ooo livres à chacun. JAQUETTE Verdelhan , VALENCE Verdelhan, (nommées dans le testament de leur pere & vi- & vantes encore alors sans alliance. . SUSANNE Verdelhan , -

| Bâtardes. 8. MARIE Verdelhan l chacune desquelles leur pere légua, pour le [ocr errors]

           N - V I I I. D E G R E .  Noble PIERRE Verdelhan Seigneur des Molles, de Thonas & de la Bes- 

sède, encore mineur lors du testament de son pere, reçut une assignation le Io Septembre (a) 1688 pour rendre à l’Evêque de Mende Comte de Gévaudan , les foi, hommage & serment de fidélité des terres, fiefs, seigneuries & biens nobles qu’il tenoit en fief dudit Seigneur Evêque; il ne vivoit plus lors du contrat de mariage de Daniel Verdelhan son fils qu’il eût de son mariage avec Demoiselle Anne DU MAS. · 9. DANIEL Verdelhan va suivre. . - - | 9. JAQUEs Verdelhan S. de Valmale est ainsi qualifié dans le contrat de mariage de son frere auquel il fut présent ainsi qu’à celui de Pierre- Jaques Verdelhan son neveu.

  1. JEANNE Verdelhan fut mariée au S” DE LA RoUvIERE. [ocr errors]
DAN 1E L Verdelhan Seigneur des Molles, de Thonas, de la Bessede & Coseigneur de St. Germain de Calberte , Docteur en Droits & Avocat au Parlement de Toulouze, épousa par contrat du 17 Novembre (b) 17o7 Demoiselle Diane DE TEULE - DEs CAMBoUx fille d’Henry Teule Maire de Saint Etienne de Valfrancisque, & de Demoiselle Lucréce DE CABIRoN ; elle mourut âgée d’environ 42 ans, & fut enterrée le 14 Février (c) 173o dans la Chapelle de l’Eglise de St. Germain de Calberte fondée par son mari; & ledit Seigneur des Molles mourut le 16 Août (d) 1742, ayant eu de son mariage les enfans qui suivent. -
  1. MARGUERITE Verdelhan,

· · 8. GABRIELLE Verdelhan, [ocr errors] [graphic] [graphic] [graphic] [ocr errors]

1o. PIERRE-JAQUEs Verdelhan continue la descendance. ro. JAQUEs Verdelhan-des Molles Conseiller & Premier Medecin de S.A. S. Mg’. le Prince de Condé , Docteur en Medecine de la Faculté de Montpellier en 1732 ou 1733 , & Docteur Régent de la Faculté de ! Paris en 1744 , naquit le 24 Septembue (a) 171o. 1o. LoUIs Verdelhan naquit le 8 Novembre (b) 1715 , & eut pour maraine dans la cérémonie de son baptême Do Susanne Verdelhan. 1o. SIMoN Verdelhan-des Molles Seigneur du Poujol, Avocat au Parlement de Toulouse, né le 1er Avril (c) 172 5 , eut pour parain dans la cérémonie de son baptême faite le 9 du même mois M’. Jaques Verdelhan, & pour maraine Demoiselle Anne Verdelhan. | 1o. JULIE-MADELÉNE Verdelhan-des Molles née le 23 May (d) 1718, fut mariée par contrat du 1 4 Février (e) 17 43 avec Noble Philippes DE SALiN Seigneur de Sailhan, de Lelze, de Nozieres, du Mas de la Salle & de Polastron. 1o. ANNE Verdelhan-des Molles naquit le 27 Mars (f) 1722. [ocr errors]

Noble PIERRE-JAQUEs Verdelhan-des Molles Seigneur des Molles, de la Garde, de Thonas, du Poujol, de la Bessede & Coseigneur de St. Germain de Calberte , Avocat au Parlement de Toulouse, né le I 1 Décembre (g) 17o8, épousa par contrat du 1o Novembre (h) 1733 Demoiselle Marguerite CANONGE fille de Jean Canonge, & de Demoiselle Jeanne VELLAr, & fut marié en face d’Eglise le 7 Janvier (i) 1734 : ledit Seigneur des Molles acquit en 174o le fief de la Garde, & étant comparu le 9 Janvier (k) 1742 devant le Juge au Bailliage de St. Etienne de Valfrancisque, Sénéchaussée de Nismes » pour faire | » apparoir par acte de notoriété publique que la Maison de la Combe de Tounas, Parroisse de S. Germain de Calberte dépendante dud. balhage et juridic» tion appartenoit et étoit habitée par feu Pierre Verdelhan Seigneur des Molles, grand-pere dud. Pierre-Jacques , qu’elle feut brullée par les fanatiques en l’année mil sept cens cinq avec les papiers et titres qui y éstoient dedans, et qu’en » outre les autheurs dud.Sieur Pierre Verdelhan et après luy Daniel, Pierre-Jacques Verdelhan Seigneur des Molles, ses fils et petit-fils, avoient vécu noblement » depuis un tems immémorial et possédé dans ce pais les fiefs des Molles, la Becede, Thounas , Fabregues , Mervelhac , Sarremejane et autres , la plus grande partie desquels estoient possédés par lesd. Verdelhan avec toute justice ; et que led. Pierre-Jacques Verdelhan en jouissoit et outre ceux-là de plusieurs autres « fit requérir ce Juge de vouloir sur ce ouir plusieurs témoins qui [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors] [ocr errors]

(a) (b) Extraits des Régistres baptistéres de la Paroisse de St Germain de Calberte délivrés le 5 Novembre 1763 par François Dauphin Curé de ladite Paroisse, & légalisés par Pierre-André Solier Avocat en Parlement, & Juge de St Germain de Calberte. (c) Extrait des Régistres des baptêmes de la même Paroisse délivré le 15 Août 1763 & légalisé le 23 du même mois par Henry Michel Seigneur de las Combes & de Soustelle, Conseiller du Roi & son †§ néral au Siége de Montblanc, qui certifie deplus que » la famille des Verdelhan des Molles estoit comprise dans » la classe des nobles, « (d) Voyez la notte a b de cette page. . (e ) Expédition délivrée sur l’original le 3 Mars 1758 par Castanet Notaire, comme fils résignataire & pourvû de l’office & nottes de feu Pierre Castanet Notaire Royal de S Etienne de Valfancisque qui avoit reçu l’acte, (f) (g) Voyez la notte a b de cette page. (h) Original. - - - (i) Extrait du Régistre des mariages de la Paroisse de So Germain de Calberte, délivré le 15 Acust 1763 & légalisé le 23 du même mois par Henry Michel Seigneur de las Combes & de Soustelle, Conseiller du Roy & son Lieutenant Général au Siége de Montblanc, qui certifie de plus que » la famille der Verdelhan des Moller » estoit comprise dans la classe des nobles. « - (k) Original · ·
ayans été choisis dans le corps de la noblesse attesterent unanimement les faits cy-dessus & de plus que » led. S. Pierre-Jacques Verdelhan, tant luy que led. » S. Daniel son pere, avoient aquis plusieurs autres fiefs et notament qu’ils » étoient Conseigneurs du lieu et Parroisse de S. Germain de Calberte & c. « Il mourut à Toulouse en 1752 (a); & de son mariage avec Dame Marguerite Canonge morte le 21 Avril (b) 1749, âgée de 39 ans, & inhumée dans la Chapelle du So. Sacrement de l’Eglise Paroissiale de S. Germain de Calberte , sont issus les enfans qui suivent.

[ocr errors][merged small]

1 I. JEAN-DANIEL Verdelhan-des Molles, Seigneur des Molles, de la Gar- de, du Poujol, de la Bessede & Coseigneur de St Germain de Calber- te &c, né le 24 Juin ( c ) 1737, eut pour parain dans la cérémonie de son baptême faite le surlendemain, S. François - Germain Verdel- han. II. JAQUEs - GAspARD Verdelhan né le 1 3 Juin (d) 1 73 9, a embrassé l’État ecclésiastique.

  1. LÉoN-MAURICE Verdelhan Sous-Lieutenant dans le Régiment de Con- dé Infanterie, naquit le 14 Juin (e) 1744.
  2. PIERRE-MARIE Verdelhan-des Molles Sous-Lieutenant dans le Régi- ment de Bourbon Infanterie, naquit le 8 Septembre (f) 1745. II. JEANNE Verdelhan-des Molles née le 11 Juin (g ) 1735, fut mariée le 1er Novembre ( h ) 1752 avec Noble Jean - Olivier DE TEIssIER Seigneur de S. Frezal, de la Vernede &c. - [ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

R E Y MoND Verdelhan, du Mas de Frepestel dans la Paroisse de St Germain de Calberte ( dont on observe que les Seigneurs des Molles sont Coseigneurs) devoit être fils de Pierre Verdelhan frere d’Antoine Verdelhan Seigneur de Merveillac auteur du V” Degré de la branche aînée, Jean Verdelhan Seigneur des Fourniels, fils dudit Reymond, étant qualifié cousin germain (i) de Daniel Verdelhan Seigneur de Thonas que l’on présume avec toute vraisemblance être petit-fils dudit Antoine Verdelhan Seigneur de Merveillac, par les fortes raisons que l’on en a données à l’article du VIe Degré de la branche des Seigneurs des Molles; Reymond Verdelhan que l’on trouve nommé dans un acte [ocr errors][ocr errors] [ocr errors]

du 3 Février (a) 1572 , fit son testament le 3o Janvier (b) 1611 & mourut avant le 3o Septembre (c) 1612 ; De son mariage avec Jeanne REYMOND morte aussi avant le 28 May (d) 1617 & qui étoit sœur de Noble Jean Reymond So. du Mazelet, naquirent entr’autres enfans * 7. JEAN Verdelhan ci-après. l# tous à St. Germain de Calberte,

  1. PIERRE Verdelhan. qui transigerent le 28 May (e) 1617 par acte [ocr errors]

  2. JAQUEs Verdelhan qui mourut vers le 13 du mois de May 1617 fins enfans de son mariage avec Anne FARELLESSE. [ocr errors]

JE A N Verdelhan Seigneur des Fourniels s’établit à St. Etienne de Valfrancisque ; il est nommé, comme on vient de le dire cy-dessus, dans la transaction de 1 6 17 , dans laquelle il déclare qu’il jouissoit des biens qui lui avoient été laissés par Louis Verdelhan son riére - oncle ; & épousa par con- trat du 3o Septembre (f) 1612 Demoiselle Françoise DE SABATIER fille de François Sabatier Sr. du Soleirol, & de Demoiselle Françoise DE VALETTE; en faveur de ce mariage Noble Jean Reymond Sr. du Mazelet , oncle dudit Jean Verdelhan lui fit don de la censive , droits de directe seigneurie, Juridiction haute, moyenne et baffe, mere mixte et impere qui luy appartenoit sur le Masage des Fourniels, Parroisse de S. Germain de Calberte; il ne vivoit plus le 7 Février (g) 163o suivant un aéte de ce jour dans lequel est énoncé le testament qu’il fit le 8 Avril 162 I , par lequel il déclara que sa femme étoit alors enceinte & qu’il en avoit déja eu pour enfans
  1. JEAN Verdelhan dont on ignore la destinée.

  2. PIERRE Verdelhan cy-après.

& : 8. JEANNE Verdelhan laquelle étoit mariée le 12 Août (h) 1659 avec · Jean DU PUY demeurant à S. Etienne de Valfrancisque. [ocr errors]

Noble PIERR E Verdelhan Ecuyer, Seigneur des Fourniels, demeurant aussi à St. Etienne de Valfrancisque, & faisant profession de la Religion prétendue

réformée , étoit encore mineur lors du testament de son pere qui lui fit don | de la somme de 4oo livres payable quand il auroit atteint l’âge de 25 ans;| est nommé Pierre Verdelhan Ecuyer, S. des Fourniels, dans une quittance qu’il [ocr errors] [graphic] [ocr errors] [ocr errors][ocr errors]

donna, le 14 Septembre (a) 1648 à Antoine du Noguier Ecuyer, S. des Molles ;: paroît encore sous les noms & qualités de Pierre Verdeillan Ecuier, Sieur des Fourniels, dans une reconnoissance féodalle qu’on lui donna le 23 Septembre (b) suivant, comme ayant droit et cause de feu Noble Jean de Raimond Seigneur du Mazelet , savoir d’une piéce de terre assise au Mas des Fourniels, appellée la Redonnelle , étant sous sa directe seigneurie et Juridiction haute, moienne et basse , mere , mixte et impere, & vivoit encore le 12 Août ( c) 1659 , date d’un accord qu’il fit avec Jean du Puy son beau-frere, dans lequel acte il prend la qualité de Noble Pierre de Verdelhian Sieur des Forniels, fils de

feu Jean Verdelhian Sieur des Forniels, & de feue Damoiselle Françoise de Sabatier ; De son mariage accordé par contrat postnuptial du 27 Mars ( d) 1652 avec Demoiselle Lucréce DE VALMALETTE (qu’il avoit épousé en face d’Eglise le 2 Juin (e) 1649) fille de Luc de Valmalette Ecuyer, (f) & de Demoiselle Françoise DE BELCAsTEL, il eut entr’autres enfans ceux qui suivent. 9. JAQUEs Verdelhan continue la descendance.

9.ANNIBAL Verdelhan suivra après toute la postérité de son frere aîné. .

  1. Noble PIERRE Verdelhan Seigneur des Fourniels, né le 29 Mars (g) 1655, étoit Lieutenant du Juge de la Ville de St Etienne de Valfrancisque, lorsqu’il obtint le 28 Novembre (h) 1694 une attestation des Officiers ordinaires de cette Ville, portant qu’» il estoit cadet de sa fa» milhe, que son frere ayné et son frere cadet (i) estoient alors dans le » service despuis longtemps Lieutenans de Cavalerie dans le Régiment » de Noailhes Marquis «; & fit son testament le 19 Avril (k) 1733 par lequel il voulut être enterré au cimetiére de la Paroisse de St Etienne de Valfrancisque ; dans une reconnoissance féodalle du 19 Septembre (l) 173 r que lui avoit donné le nommé Jean Metge, du lieu des Fourniels, pour plusieurs piéces de terre qui étoient sous sa seigneurie et juridiction haute, moienne et basse, mere, mixte et impere, situées au lieu des Fourniels, il est dit fils de feu Pierre Verdeillan Seigneur des Fourniels, iceluy fils de Jean Verdeillan aussi Seigneur des Fourniels ayant droit de Noble Jean de Reimond Seigneur du Maxelet et iceluy fils et héritier de Noble Jaques de Reimond Seigneur du Vilar, acquéreur de Noble Charles de Rochebaron Seigneur de la Garde.

  2. JEANNE Verdelhan étoit veuve de Christophe PRIvAT lors du testament

,,

#

,%

(a) Expédition délivrée le 27 Février 1684 par Privat Notaire Royal, sur l’original exhibé & retiré par M° † Sollier petit-fils & garde-nottes de M° Jaques Vilar Notaire Royal de S Germain de Calberte qui avoit reçu l’acte.

(b) Expédition délivrée le 2o Aoust 1687 par David de la Fabregue Docteur ès Droits, Avocat en la Cour du Sénéchal de Nismes, Commissaire député par ladite Cour, sur l’original à lui exhibé & qui avoit été ensuite retiré par S André Solier, petit-fils & garde-nottes de feu M° Jaques Vilar Notaire Royal de St Germain de Calberte qui avoit reçu l’acte.

(c) Original (d) Expédition délivrée le 26 Novembre 176o par le susdit Castanet Notaire, sut l’original étant en son pouvoir, comme acquéreur & garde d’une partie des nottes de Marc de la Pierre Notaire §du nombre des réduits de So Etienne, qui avoit reçu l’acte, & légalisée le lendemain.

(e) Extrait du Régistre des mariages des habitansde la Religion Prétendue Réformée de la Paroisse de S Etienne de Valfrancisque, délivré le 16 Janvier 1761 par le So † Greffier commis en l’absence du Greffier en titre de la Communauté ;cet extrait légalisé le mêmejour.

(f) On lui trouve cette qualité dans le contrat de son mariage du 27 Aoust 1612 avec Demoiselle Françoise de Belcastel. (g) Extrait du Régistre des baptêmes des habitans faisans profession de la Religion Prétendue Réformée de la Communauté de S Etienne Roqueserviere de Valsrancisque, délivré le 24 Décembre 176o par le S Heries Greffier de ladite Communauté; cet extrait légalisé le mêmejour.. (h) Original.

(i) Les titres produits ne font point mention de ce frere § ; on ne connoît son éxistence que par ce certi

ficat. (k)( l) Original.

4 mm m l

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

, Noble JA QUEs Verdelhan Ecuyer, Seigneur des Fourniels, Capitaine de | | Cavalerie (a), demeurant comme son pere à St Etienne de Valfrancisque, né| | le 2 r Juillet (b) 1649, étoit Lieutenant de Cavalerie dans le Régiment de | | Crillon le 12 Mars (c) 1688, dans celui de Noailles le 28 Novembre (d)| 1694, & servoit encôre en la même qualité dans le Régiment de du Clos lors | qu’il épousa par contrat du 25 Octobre (e) 1698 ( ce Régiment étant alors en quartier dans la Ville d’Auvillar ) Demoiselle Elisabeth DE BEAUQUESNE | fille de Mo. Mo. Antoine de Beauquesne Conseiller Procureur du Roy & de la | [ocr errors]

Communauté de ladite Ville d’Auvillar, & de Demoiselle Marie DE RAssE ; est qualifié dans l’extrait baptiftére de son fils aîné de l’an 1699 Capitaine en pied de Cavalerie , cependant il ne prenoit encore que la qualité de Lieutenant de Cavalerie dans le Régiment du Clos lorsqu’il fit son testament le 2o Fé- vrier (f) 17or , étant, dit-il, en état de partir pour aller joindreson Régiment : On lui connoît de son mariage les enfans dont on va parler. “ . . , - 1o. JAQUES-ANToiNE Verdelhan Seigneur des Fourniels naquit le 3 No- vembre (g) 1699. o “         1o. JEAN Verdelhan naquit le 13 Septembre (h) 1712. 1o. BERNARD Verdelhan va suivre. · · · • • - 1o. ANToiNETTE Verdelhan fut mariée avec Pierre DE BoNNAL habitant ‘ de St Etienne de Valfrancisque. . - ,

1o. JEANNE Verdelhan-des Fourniels épousa par contrat du 4 Octobre (i) 1733 Noble Pierre DE BÉRINGUIER. - ·

BERN AR D Verdelhan Ecuyer, Seigneur des Fourniels, demeurant en la Ville de Chantelle le Château en Bourbonnois , né le 14 Mars (k) I7I4, épousa par contrat du 11 Novembre ( l) 1754 Dlle Françoise ARTAUD fille de Me. Antoine Artaud Sr. de Champforest, Conseiller du Roy, Substitut de son Procureur en la Châtellenie Royale de Chantelle, & de Dame Claudine

ARNoUx ; il a eu de son †

  1. JAQUEs-ANToINE Verdelhan né le 9 May (m) 1756. [ocr errors][ocr errors][ocr errors] [ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

As N1B AL Verdelhan-des Fourniels ( 2o fils de Pierre verdelhan · Écuyer » | Seigneur des Fourniels , & de Lucréce de Valmalette ) né le 5 May (c) | 1652 , fut marié le 3 Décembre ( d) 1696 avec Demoiselle Françoise LE | VIEUx, âgée d’environ 35 ans, de la Ville de Nismes, fille de Daniel le Vieux | & de Demoiselle Françoise DE CLEssÉ; & il en eut deux enfans, savoir | 1o. JAQUEs Verdelhan-des Fourniels qui va suivre. – “ - - - c& | – “– • “ - • | Io. MARIE Verdelhan-des Fourniels née le 26 Février ( e ) 17 o4, & , mariée par contrat du 25 May (f) 1727 avec » Haut & Puissant Sei– » gneur Messire « Claude D E MoR ET o N dit le Comte de Chabrillan & · qualifié aussi Chevalier, Seigneur de Boisson, du Mandement d’Alegre, de St. Jean Centeiner , de l’Empare &c. [ocr errors]

JA QU E s Verdelhan Ecuyer, Seigneur des Fourniels, de St Nazaire , de Guizans, de Paris, de Merlet, de Gusnianne, de Montanegues &c, Conseil ler-Sécrétaire du Roy, Maison, Couronne de France & de ses Finances en

| ordinaire de la Reine, & ci-devant Agent des affaires du Roy de Pologne, | Duc de Lorraine en France, naquit le 23 Février (g) 1697. Pierre Verdel| han son oncle lui avoit laissé par son testament la haute justice qu’il avoit au | lieu des Fourniels & ses dépendances, tout ainsi que lui & sès auteurs en avoient joui de tout temps. Il est mort à Paris le 7 Novembre 1763 & a été inhumé en l’Eglise de So Eustache; De son mariage avec Marie-Madeléne MoRIN il a eu une fille nommée [ocr errors][ocr errors] [ocr errors]

| 1748, l’un des Fermiers Généraux de Sa Majesté, Conseiller Maître-d’Hôtel | [ocr errors] [graphic] [graphic] [graphic] [graphic] [graphic] [graphic] [graphic] [graphic] [graphic] [graphic] [ocr errors] [ocr errors]

BAT HI L D E-M A D ELE’N E-FÉ L1c1TÉ Verdelhan-des Fourniels , mis § contrat du 28 Février (a) 1752 avec » Haut & Puissant Seigneur Messire « aques DE MoREToN dit le Comte de Chabrillan, Chevalier, Seigneur de Bois son, du Mandement d’Alegre, de S Jean Centeiner & aujourd’hui du chefde sa femme, Seigneur de St Nazaire, de Guizans, de Paris, de Merlet, de Gus nianne, de Montanegues &c, Chevalier de l’Ordre Royal & Militaire de St

Louis, ci-devant Colonel d’un Régiment de Cavalerie de son nom & Maréchal des Camps & Armées du Roy.

(a) Titres de Moreton-de Chabrillan. [ocr errors] [ocr errors]